Histoires gourmandes

Histoires gourmandes est la section anthropologico-culturelle du blog.

Les articles de Histoires gourmandes parlent des recettes et des préparations traditionnelles de certaines régions ou festivités. Il s’agit surtout de raconter les plats d’une façon anthropologico-culturelle pour découvrir d’où ils viennent et leur évolution dans le temps.

Plonge dans les origines des plats de la culture oenogastronomique.

LA GALETTE DES ROIS

LA GALETTE DES ROIS

Fin juin, je quitterai la belle Paris pour retourner en Italie et j'ai voulu que le dernier article écrit ici soit un hommage à la France. Pour lui dire au revoir et la remercier pour cette expérience inoubliable. J'ai donc decidé d’écrire de ma tradition...

lire plus
LE GUACAMOLE

LE GUACAMOLE

Le guacamole c'est des couleurs vives, des souvenirs et du bonheur. C'est un plat qui me ramène à l'époque du Master, quand pour la première fois j'ai goûté un vrai guacamole, préparé par Jerry, collègue du Master et chef mexicain. Mais aussi à l'été 2017, lorsque,...

lire plus
LES COUSSINS DE LYON

LES COUSSINS DE LYON

En se promenant dans Lyon et en regardant par les vitrines des boulangeries, on peut tomber sur de petits bonbons rectangulaires bleus et verts : ce sont les Coussins de Lyon, une spécialité de la confiserie lyonnaise à base de chocolat et de pâte d'amande.LES...

lire plus
LE BACCALA MANTECATO

LE BACCALA MANTECATO

Le baccalà mantecato ou brandade vénitienne est une de mes madeleines de Proust, car c’est un plat que j’aime de par son goût mais aussi de part les souvenirs heureux qu’il m’évoque. C'a été pour moi et mes amis la bande originale de nos six mois de Master à Venise....

lire plus

Le terme de gastronomie comprend non seulement les façons de manipuler les aliments, mais aussi l’approvisionnement
en matières premières, la structure des services de table, mais tous les éléments historiques et culturels,
techniques et matériels qui contribuent dans la pratique de la préparation des aliments, dans ses traditions et ses innovations.
[…]
En 1826, J.A. Brillat-Savarin (1755-1826), dans la Physiologie du goût, donna une célèbre définition qui,
compte tenu également des évolutions les plus récentes, a permis d’actualiser et d’élargir la signification du terme :
« La gastronomie est la connaissance raisonnée de tout ce qui se rapporte à l’homme lorsqu’il se nourrit. »

Extrait et traduit de Gastronomia di Carlo Petrini – Enciclopedia Italiana – VII Appendice (2007)